ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Rappel : AG ADADA Lundi 21 mars 2011 à 17 heures à la MJC du Chemin Vert

 


Assemblée Générale de L’ADADA ouverte à tout public

MJC du Chemin Vert – Caen – Situez via GoogleMaps

Lundi 21 mars 2011 à partir de 17 heures

Grand débat : A quoi sert l’ADADA ?
Cette Assemblée sera souveraine elle fixera si l’ADADA doit continuer ou pas et pourquoi.

Cher(e)s ami (e) s
L’Adada.a tiendra son assemblée générale le lundi 21 Mars 2011 à la MJC du Chemin Vert – 1 rue d’Isigny 14000 Caen – de 17h à 20h.

Ordre du jour  : À quoi sert l’adada.a. ?
En présence de nombreuses personnalités, le débat sera animé par notre ami J.-L. Charlot de 17h à 18h30.
Le débat est ouvert à tout le monde adhérent ou pas d’Adada.
Il va de soi que si une majorité se dégageait pour considérer qu’Adada ne sert à rien, il restera à aux adhérents réunis en assemblée générale statutaire à en tirer toutes conséquences utiles.
À partir de 18h30, l’ordre du jour sera bilan, perspective et élection, suivi d’un pot de l’amitié et d’une conférence de presse à 19h30.
Nous espérons vous y voir nombreux.
En cas d’impossibilité, vous êtes prié de mettre le pouvoir (voir lien ci-dessous) à la disposition d’un adhérent dont vous vous êtes assurés la présence à l’assemblée.
Vous pouvez aussi le laisser en blanc et il sera remis par tirage au sort à un membre présent.
Merci d’avance.

Jean-Pierre Dupuy,
Président

plus d’infos

Publicités

Filed under: actualités, documents, , , , , ,

Ailleurs : le Centre Culturel Colombier accueille une rencontre du SNAP CGT Bretagne/Pays-de-la-loire JEUDI 17 MARS à 14H30 sur le thème: «ARTISTES et DROITS D’AUTEURS»


Le Centre Culturel Colombier (Rennes) accueille une rencontre du SNAP CGT Bretagne/Pays-de-la-loire JEUDI 17 MARS à 14H30 sur le thème:
«ARTISTES et  DROITS D’AUTEURS» avec Olivier BRILLANCEAU (directeur) et Jorge ALVAREZ (président) de la SAIF (Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe).

Les intervenants exposeront à 14h30 tout ce que vous souhaitez savoir sur les droits d’auteurs de vos créations plastiques, graphiques, vidéos ou photographiques ; droits individuels et collectifs ; perceptions, répartition, reconnaissance et défense ; droit de présentation publique, de suite, de reprographie,etc.

Dans un second temps, à partir de 16h30, seront abordées en questions-réponses, les autres problématiques dans les métiers des arts visuels (statut, fiscalité, Maison des Artistes, AGESSA, administrations, etc.)
Avec des invités des organisations professionnelles et syndicales de l’USOPAV (Union des Syndicats et Organisations Professionnelles des Arts Visuels).

Cette rencontre aura lieu Jeudi 17 mars 2011 de 14h30 à 17h30
Centre Culturel Colombier
5, place des Colombes
35000 Rennes
Tél : 02.99.65.19.70
contact@centrecolombier.org

Évènement en partenariat avec : Centre Culturel Colombier, SNAP Cgt (Syndicat National des Artistes Plasticiens CGT),  SAIF (Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe), CAAP (Comité des Artistes Auteurs Plasticiens),UPP (Union des Photographes Professionnels), et SNSP (Syndicat National des Sculpteurs et Plasticiens).

Filed under: actualités

Affaire Lehodey ::: RASSEMBLEMENT MERCREDI 9 MARS À PARTIR DE 15H30 AGENCE PÔLE EMPLOI DE CAEN CENTRE RUE FRED SCAMARONI

POLE EMPLOI : LA HONTE !
LA DIRECTION RÉGIONALE DE BASSE NORMANDIE DE PÔLE EMPLOI POURSUIT DEVANT LA JUSTICE UN INTERMITTENT DU SPECTACLE AU RSA ET VEUT LUI FAIRE PAYER 35000 EUROS SOIT 6 ANS DE RSA !

Pourtant le procureur n’a pas retenu la fraude ! Pourtant, les indemnités avaient été accordées à l’époque de 2001-2004 par l’Assedic. Pourtant cet intermittent qui, comme d’autres, intervenait entre autres, auprès d’enfants ou d’adultes handicapés, n’a fait qu’exercer son métier ! Mais aujourd’hui, pour obtenir le remboursement, Pôle Emploi nie sa qualité d’artiste et considère qu’un artiste exerçant dans une école ou dans un établissement pour handicapé devient de fait enseignant ou éducateur. Quel mépris pour ces professions là aussi!
Pôle Emploi déqualifie les travailleurs privés d’emploi pour les réduire à des salariés-marchandises dont seul l’emploi disponible détermine la qualification. Nier aux gens leur identité professionnelle, pour qu’ils acceptent n’importe quel emploi (contrats précaires de plus en plus courts, emplois aidés qui ne débouchent sur rien, RSA, salaires de misère et temps partiels, intérim…), voilà qui conduit à ne pas honorer les obligations d’indemnisation, et renforce la précarisation des chômeurs (…).
Les réglementations de l’assurance chômage sont mouvantes (révision permanente, à la baisse), les interprétations complexes. Pourtant Pôle Emploi rend les chômeurs responsables en prétendant que ce sont eux qui déclarent leur situation : nous savons que la jungle administrative de Pôle Emploi pousse les chômeurs à la faute, et particulièrement les intermittents du spectacle dont le statut est le plus complexe. Quand il faut faire baisser le chiffre du chômage les interprétations deviennent de plus en plus restrictives et excluantes : le nombre des radiations administratives explosent…

L’affaire Lehodey reflète les injustices faites aux chômeurs : Pôle Emploi veut un exemple et installer la peur de la machine à radier qu’est devenu Pôle Emploi. Cet acharnement dont est victime Christophe Lehodey1 est inacceptable ! Inacceptable au moment où, dans les négociations en cours, le MEDEF refuse toute amélioration de l’indemnisation et veut même réduire ses propres cotisations.
►Nous exigeons que Pôle Emploi renonce à faire exécuter le jugement qui condamne Christophe Lehodey parce que son affaire est devenue le symbole de la maltraitance faite aux chômeurs. La direction peut le faire !
►Nous exigeons une meilleure indemnisation du chômage, une lutte contre la précarisation des emplois, une sécurité sociale professionnelle : assez des dizaines de milliers de fin de droits !
►Nous exigeons que Pôle emploi soit un véritable service public aux chômeurs, qu’il les aide à faire valoir leur droits, accompagne vers un vrai emploi, reconnaisse qualifications et droit à la formation.
Venez en débattre, vous informer, ne laissons pas les mauvais coups se faire sans réagir ! Nous sommes tous concernés !

RASSEMBLEMENT MERCREDI 9 MARS À PARTIR DE 15H30
AGENCE PÔLE EMPLOI DE CAEN CENTRE RUE FRED SCAMARONI

Le comité de soutien à Christophe Lehodey
CPSCABN (Collectif Intermittent) / ADADA / Solidaires Précaires Chômeurs / SYNAVI / SYNDEAC /SUD CULTURE / AC ! 14 / Europe Ecologie Les Verts / Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique / Nouveau Parti Anticapitaliste…

——-
1 Ce ne sont pas 35 000 euros qui mettent en cause le budget de Pôle Emploi ; à comparer avec les 33 « traders » venant de Londres indemnisés 6.400 euros mensuels ! Ou les impayés patronaux !

 

Téléchargez l’appel au format pdf

Illustration : DR

Filed under: actualités, , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’imprévisible

TWITTER