ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Conférence-débat de Pierre Rosanvallon Mercredi 2 avril à 20h30 Amphithéâtre Tocqueville, Université de Caen Campus I

Cher(e)s Adhérent(e)s
Pour participer au débat sur la question de l’invisibilité et du comment retrouver l’espace d’une parole citoyenne – d’autant plus évidente au regard de la moyenne  nationale d’abstention aux élections locales – je vous joins l’invitation au débat organisé par Démosthène demain à 20h30 à l’amphi Tocqueville de l’Université de Caen, au cas où vous n’auriez pas eu l’info.
Anne Marie
——–
Le 17 mars 2014
Chers amis
Nous avons le plaisir de vous inviter à une conférence-débat de Pierre Rosanvallon
organisée en partenariat avec la librairie Hémisphères de Caen le :
Mercredi 2 avril à 20h30
Amphithéâtre Tocqueville, Université de Caen Campus I
Cette soirée a pour thème
« Mieux représenter la société : quelle parole citoyenne ? »
L’objet de cette conférence est de présenter le projet Raconter la vie.
Selon le diagnostic de Pierre Rosanvallon, le pays ne se sent ni écouté ni représenté : les
Français « se sentent exclus du monde légal, celui des gouvernants, des institutions et des
médias ». Ils se sentent invisibles. Cette invisibilité a un coût démocratique en alimentant le
désenchantement vis-à-vis du politique.
Le projet Raconter la vie vise à constituer l’équivalent d’un Parlement des invisibles. Par des
livres et par un site internet, les vies ordinaires pourront être racontées, les voix de faible
ampleur écoutées, les aspirations quotidiennes prises en compte.
Au cours de cette conférence Pierre Rosanvallon s’interrogera sur les origines de la mal
représentation, sur ses conséquences pour la démocratie. Il présentera le projet Raconter la
vie qui s’inscrit dans une longue tradition commencée au 19e siècle avec les journaux
ouvriers.
Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France, où il occupe la chaire « Histoire
moderne et contemporaine du politique », et directeur d’études à l’EHESS. Ses
recherches ont porté sur le modèle politique français, sur lequel il a publié de nombreux
ouvrages. Parmi les plus récents on peut citer : La contre-démocratie. La politique à l’âge de
la défiance (Seuil, 2006), La légitimité démocratique (2008), La société des égaux (2011).
Le débat sera animé par Philippe CHANIAL, professeur de sociologie à l’Université de Caen.

Cette soirée-débat gratuite et ouverte à tous sera précédée d’une séance de dédicaces à
18h30 à la librairie Hémisphères, 15 rue des Croisiers, 14000 Caen
Bien cordialement
Démosthène en partenariat avec la Librairie Hémisphères et l’Université de Caen-Basse-Normandie

 
Publicités

Filed under: Non classé

L’imprévisible

TWITTER