ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Joyeuses fêtes !

Adada souhaite, en cette période de crise, de joyeuses fêtes à tous les artistes et techniciens comme à tous les citoyens. Avec « fêtes » nous pensons que le plus beau cadeau que l’on puisse s’offrir c’est d’abord celui de s’offrir à l’autre. De lui accorder de son temps. D’être attentif au don de soi. Ce que faisant on s’accorde aussi à soi-même, sans doute le plus beau des cadeaux. Mais puisque trêve des confiseurs il y a, accordez-vous la joie comme vous
l’entendez… Nous n’avons pas de leçon à donner, juste : une modeste et amicale contribution.

Nous évoquerons, ici, en vrac, au petit bonheur la chance, quelques raisons de nous réjouir. Par exemple : Ce fut annoncé à la Corepse(1) ce 16 Décembre dernier, par les représentants du Conseil Régional. Ce dernier va mettre en place une première vague de conventionnements pour les structures indépendantes ! Nous attendions cette heureuse nouvelle depuis 3 ans ! Pourquoi heureuse ? Parce que cela va consolider et conforter financièrement les structures dans leur travail prospectif et donc, à très court terme, favoriser l’emploi ! Qui s’en plaindrait dans la période actuelle ? C’est un ballon d’oxygène ! Joyeux Noël !

Ce qui est vrai des structures de création, ne l’est pas moins des associations en général : et tout le secteur associatif serait sérieusement « boosté » par des contrats d’objectifs triennaux, à commencer par Adada. Voilà, on se souhaite aussi à nous-même : un joyeux Noël !
Autre annonce, la mise en place d’une ligne « laboratoire »… toujours par le Conseil Régional. Là encore c’est, quoique une mesure très discrète, un stimulant pour la bonne santé des entreprises du secteur culturel. C’est un dispositif qui, comme le conventionnement, peut concourir à une meilleure professionnalisation des indépendants ! Pouvoir mieux travailler !

Le secteur est confronté à un grave problème de régulation : poser le problème positivement et c’est ce à quoi veut concourir Adada ; c’est mettre l’accent sur la professionnalisation ; l’encourager et la stimuler. Voilà pourquoi nous relevons, avec bonheur, les deux petites annonces évoquées ci dessus ! Il s’agit de signes et beaucoup reste à faire… Mais c’est bon à prendre quand les occasions de se réjouir se font rares. Et puis il y a les signes que nous nous accordons à nous-mêmes ; comment les acteurs que nous sommes, prennent leurs responsabilités. Avoir l’appétit d’être aimé c’est une chose, faire le nécessaire pour que ce soit possible, c’en est une autre ! Aides-toi et le ciel t’aidera !
Donc ! Qu’un groupe de travail de plasticiens soit actuellement, en train de se mettre en place ! C’est bravo à leurs initiateurs !
Que le collectif Danse de Basse-Normandie interpelle DRAC, Ministre et la puissance publique : C’est bravo et que vive la co-construction des politiques publiques ! Que l’on sente les premiers frémissements d’une réflexion collective et pragmatique sur la création d’un lieu alternatif à Caen ? C’est bravo à ceux qui n’ont pas attendu ce signe pour s’emparer du problème et vivre concrètement des aventures solidaires !
Et que certains dépassent les clivages usuels pour de nouveaux horizons de solidarité ? C’est encore et toujours bravo …
Voilà, les signes existent qui nous exhortent à aller de l’avant. Ils sont le plus souvent, pour ne pas dire toujours, marqués du sceau de la solidarité !
Faites qu’avec l’adada ou sans, cette solidarité soit une donnée constante de vos activités et que se battre pour le meilleur reste, en tout état de cause, une joyeuse entreprise.

JP Dupuy

(1) Corepse. Pour ceux qui ne le sauraient pas : la Corepse est un outil de travail et de concertation réuni à l’initiative de la DRAC. Elle rassemble l’ensemble des acteurs, public, institutionnel et indépendants du spectacle vivant et enregistré de la Région.

Publicités

Filed under: actualités, coup de coeur, documents

2nd Café citoyen : le 21 novembre 2011 à 18 heures au bar Le Régent avec pour thématique : la place des femmes dans l’art et la culture

Plus d’informations en consultant le site dédié www.adada-normandie.fr/cafe/

Filed under: actualités, coup de coeur, , , , , , , ,

ALEXIS DEBEUF – Intervention Urbaine Caen/Paris le 1er Mai 2011

tdd2.jpg

– Première intervention : 1er Mai à 10h30 Caen, Place Saint Pierre.
– Seconde intervention : 1er Mai à 14h30 Paris, Place de la République.

L’intervention urbaine du 1er Mai 2011 d’ALEXIS DEBEUF vise à placer un signe ambigu au sein des traditionnels défilés de la fête du travail. Il détourne un slogan commercial de sa fonction première et interroge l’espace public de la rue au moment où elle devient espace de revendication.

Le slogan “TOUT DOIT DISPARAÎTRE” peut évoquer une certaine violence une fois sortie de son contexte. Sa forme éclatée dans laquelle il se présente peut se voir comme une explosion et ainsi évoquer la guerre ou le terrorisme. C’est aussi une manière d’évoquer et de jouer avec le sentiment de “peur” dans lequel essaie de nous faire évoluer le pouvoir en place.

Cette action est aussi une réponse à la constante récupération par les agences publicitaires des discours contestataires pour vendre “le forfait révolutionnaire”, pour “s’unir tous ensemble contre la vie chère” ou pour “interdire d’interdire de vendre moins cher”. Ces agences réconcilient presque les intérêts des capitalistes conservateurs et l’iconographie contestataire. Toutes ces publicités jouent sur l’idée du “rassemblement” et donne l’illusion que le combat d’aujourd’hui est celui de la consommation.

La couleur noir de la banderole évoque celle de l’anarchisme mais elle porte un slogan commercial détourné qui évoque le changement avec une ambiguïté fructueuse. L’impossibilité de la réalisation de ce slogan “TOUT DOIT DISPARAÎTRE” ouvre a contrario le champ des possibles et la préfiguration de nouvelles utopies.

Présentation au format PDF

Galerie Hypertopie
Alexis Debeuf

Image : DR – Alexis Debeuf

Filed under: actualités, contributions, coup de coeur, , , , , , , ,

Un nouveau blog qui nous informe sur tout ce qui se passe dans la région : l’Esprit, la rencontre

Un nouveau blog à visiter, blog réalisé par un des membres de l’adada  : l‘Esprit, la rencontre
Ce blog, propulsé par WordPress, hébergé par SIVIT by NERIM, sur un thème d’ELEGANT THEME se donne comme terrain d’action : la Basse-Normandie.

Dominique NUGUES nous explique les enjeux de ce nouveau média :

Tout ce qui se passe dans cette région sur les plans : culturel, artistique, spirituel est susceptible de l’intéresser, toutefois l’Esprit, la rencontre n’a nullement l’ambition d’être exhaustif (manquerait plus que ça !).

De plus ce n’est pas parceque l’on est un petit média local que l’on s’interdit de parler de choses qui nous dépassent géographiquement,  bien entendu on essaie quand-même de savoir de quoi on cause 😉 .

Edité par Dominique Nugues, il peut y être publié des contributions d’autres rédacteurs.

Dominique Nugues signe Er (pour l’Esprit, la rencontre), de son point de vue les choses sont vues au filtre du christianisme.
Pour d’autres contributeurs, il peut en aller tout autrement.

L’Esprit, la rencontre est en Creative Common. Très connecté, Er communique sur des comptes associés du type : Facebook, Twitter où sont postés des informations différentes, complémentaires du site.

Des expériences d’écriture ouvertes par les « prodiges » des NTIC seront menées et publiées sur le Blog.

Outre la routine des articles fréquents et personnels, quelques sujets traités prochainement de manière collective :

  • L’intelligence collective
  • La psychologie transpersonnelle
  • Le transhumanisme

Ces trois sujets seront d’abord l’objet d’enregistrement via SKYPE puis seront répercutés par les nombreux canaux à disposition.
RadioBazarnaom est partenaire de Er, en ces circonstances.
Les MP3 sont hébergés sur ses serveurs et diffusés sur son antenne.

A suivre sur http://www.esprit-rencontre.fr/

Filed under: actualités, ailleurs, coup de coeur, , , , , ,

adada adada !

par Bourvil

Filed under: actualités, coup de coeur

SKITE CAEN 2010 c’est en août prochain et c’est sur Caen !

Le cinquième chantier SKITE se déroulera à Caen du 16 Août au 12 Septembre 2010.

Ce laboratoire de formation et de recherche artistiques, initié par Jean Marc Adolphe, réunira une soixantaine d’artistes émergents nationaux, internationaux ou travaillant en région issus des arts performatifs – danse, théâtre, arts visuels, musique, auxquels se joindront chorégraphes, dramaturges, pédagogues mais aussi programmateurs dans le cadre d’ateliers de recherche, séminaires et rencontres.
plus d’informations sur http://www.danseperspective.com/skite

Contact :
DANSE PERSPECTIVE
Michèle Latini
16, impasse du Chemin Vert
14440 CRESSERONS
T. 06 61 12 55 00
michele.latini@free.fr

Filed under: coup de coeur, , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’ADADA passe à la radio : le projet STORYUS de Dominique Nugues, DN s’entretient avec Jean-Pierre Dupuy

STORYUS vous propose de passer un moment avec  Jean-Pierre Dupuy, homme de théâtre, de culture et de conviction.
La conversation entre Jean-Pierre Dupuy et Dominique Nugues est centrée sur les questions essentielles de culture, de partage et de gratuité.

Pour écouter cette conversation,connectez vous sur  storyus ou/et écoutez  RadioBazranaom mardi 23 mars à 11h ou jeudi 25 mars à 19h.

 »Si vous êtes intéressés par le projet STORYUS / l’esprit face aux technologies édité par Dominique Nugues, le moyen le plus simple d’aider est de participer à la diffusion de ce message par mails, articles sur vos blogs, liens ou citation. Par avance merci. »
Dominique Nugues

On peut aussi l’écouter ici aussi :

Filed under: actualités, contributions, coup de coeur, documents, , , , , , , ,

Attaquons ACTA, un autre combat se prépare !

L’Accord commercial anti-contrefaçon (aussi connu sous son acronyme anglais : « ACTA ») est un accord commercial multilatéral en train de se négocier, essentiellement entre les pays de l’OCDE, en toute discrétion. La septième partie des négociations du 26 au 29 janvier 2010 à Mexico, est une bonne occasion pour porter l’attention sur ACTA et faire prendre conscience des dangers qu’il représente pour nos libertés fondamentales.

ACTA attaque l’Internet et donc nos libertés. Attaquons ACTA ! De la même manière qu’un vampire : en le portant au grand jour !

Plus d’explications sur ce site !

Lettre ouverte de La Quadrature

ACTA sur Twitter

Filed under: actualités, coup de coeur, , , , , ,

Pétition : Signez l’appel pour la non disparition de l’Hippocampe

L’ADADA se joint au collectif des chorégraphes de Basse-Normandie et des représentants du secteur culturel indépendant, associatif et institutionnel, réunis le 10 février 2010 à l’Hippocampe autour de la problématique actuelle de ce lieu, espace de recherche et de création et de la question de son existence, nous lançon un appel pour la non disparition de l’Hippocampe, un espace dédié à l’art et aux artistes, un espace inscrit au cœur de la population, au cœur du paysage culturel, un espace dédié à l’accessibilité de tous les publics à la découverte des propositions artistiques.

Pour envisager l’avenir, nous vous posons ces questions :
1) Quel positionnement sur la politique culturelle chorégraphique les partenaires publics ont-ils aujourd’hui ?
2) Sont-ils prêts à se prononcer sur la nécessité de l’Hippocampe dans le potentiel créatif en Basse-Normandie et Caen Capitale ?
3) Sont-ils prêt à s’engager, enfin, après des années d’atermoiements, voire de tergiversation, dans le soutien à l’Hippocampe en tant qu’espace de création et de monstration
?

Aujourd’hui, ce n’est pas une promesse que nous attendons mais une réponse et un engagement concrets.

Soutenez l’Hippocampe, signez la pétition en ligne !

petition
_____

En savoir plus sur l’Hippocampe

Illustration : capture d’écran via GoogleStreet

Filed under: actualités, coup de coeur, , , , , , , , , , , , , , , ,

Pour que le soleil brille pour tout le monde !

1er mai 2009

C’était il y a quelques jours le 1er Mai 2009.
Une fête dit-on.
Deux, trois jours avant François Alleaume, qui tient la galerie Hypertopie à Caen me téléphone :
« j’aurais besoin de bras pour le 1er Mai. Un camarade plasticien, Alexis Debeuf, veut qu’on circule avec des couvertures de survie… montées en drapeau… C’est magnifique ! C’est beau ! Mais il en faut beaucoup… Est-ce que ça t’intéresse ? Pas de slogan, pas d’explications…Ce sera juste une manifestation artistique, si tu veux »
Bien sûr ! Je veux…
C’est tard pour se mobiliser, mais c’est une belle idée !
Je veux voir ça.
Contact immédiat via internet avec les camarades du Synavi et de la coordination des artistes de Basse-Normandie (Adada)
et avec les étudiants art du spectacle (le Casq) qui avaient déjà prévu d’être sur la manif avec cagoules et nez rouges…
Et de fait nous nous sommes retrouvée une cinquantaine avec oriflammes éclatantes abondant à l’esprit festif du premier Mai.
Ciel lourd et gris en ce premier Mai 2009 et pourtant nous faisions flotter au-dessus des têtes un étrange soleil qui l’espace d’un instant devenait le symbole de toutes les luttes.
Que le soleil brille pour tout le monde !
C’était dit ! Joliment dit !
Le vent provoquait un bruissement dans les drapeaux évoquant le crissement des papiers or/argent dont sont enrobées souvent les friandises. Discrète musicalité
Qu’est-ce que c’est ? venait-on nous demander, jusqu’au Maire de Caen en personne, venu s’enquérir…
Et nous répondions simplement : artistes et travailleurs sont solidaires….
Et nous étions joyeux et fiers d’être là.
On avait bien fait de venir…
Finalement, spontanément et sans calcul, c’était juste un petit cadeau, un petit coup de pouce…
Comme on en produit souvent dans les luttes sur l’air des lampions.
Un p’tit coin de paradis.
Un sourire.
La nique à la misère !
1er Mai.
Jean Pierre Dupuy

mai03
mai03mai04

Filed under: actualités, coup de coeur, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

L’imprévisible

TWITTER