ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Quand la chambre du Commerce et de l’Industrie de Caen débarque sur la planète Arts

fairetapisserie

C’était le 5 février dernier, Ouest-France consacrait une presque pleine page aux résultats et objectifs de la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Caen.

Parmi une foultitude d’informations des plus intéressantes, il en est une qui a retenu l’attention de beaucoup d’artistes travaillant sur Caen et son agglomération ; elle émanait de Monsieur Serge Foucher, Président de l’honorable institution. En substance, le Président de la CCI s’inquiétait pour la bonne santé du tourisme, de la sous exploitation de notre plus grand homme local, alias notre bien nommé Guillaume le Conquérant himself ! Et de renchérir qu’un film serait bien venu et que la CCI réfléchit « à une médiatisation du personnage. Par un film ou une série télé, à grand spectacle ». Le président fait état de ce que l’écriture d’un synopsis aurait été confiée à un cabinet spécialisé. De tout cela, nous aurions raison de nous réjouir, à un détail près…La transaction passe par un « cabinet spécialisé » ! Ainsi, nous sommes ravis d’apprendre qu’il existe désormais des cabinets spécialisés pour le bon office de nous raconter des histoires. Ainsi va le monde ! Le dit cabinet aura bien bousculé et perturbé le petit monde interlope des artistes locaux. À commencer par Jean-Pierre Dupuy président de l’Adada.a (association de développement des arts et de défense des artistes et artiste/techniciens), ce dernier ayant à plus d’un titre travaillé la question fort pertinente du rapport de l’Histoire à l’art et au tourisme ! On lui doit en effet la création d’un grand spectacle Danse-Théâtre au Festival de Bagnoles de l’Orne sur la vie de Guillaume le Conquérant, c’était il est vrai dans les années 80 ! Plus récemment à l’occasion du Congrès national des notaires à Caen, présentation aux congressistes d’un « Guillaume et Mathilde » dans le cadre de l’abbaye aux hommes. On peut tout à fait comprendre que ces manifestations aient pu échapper au Président Foucher. Pourtant, il nous semble que les visites théâtralisées de la ville de Caen…Vont allégrement vers leurs dix ans d’existence. On les doit à l’origine, à ce même JP Dupuy, bien connu des caennais. Fleuron du tourisme caennais…Les visites ont fait école, tant au Mémorial de Caen, que sur le Château, voire à Coutances …Avec le concours du Papillon Noir (Mémorial) et Actea Cie dans la cité (Caen/Coutances)…Quand on eut à fêter le 60e anniversaire du débarquement, on retrouva pour une fiction théâtrale et chantée racontant l’heureux et dramatique événement la Compagnie Jean-Pierre Dupuy travaillant sous la houlette de l’office de tourisme de Bayeux dirigé par D. Lorca. le même qui créa les visites de Caen à l’Office de Tourisme de la ville.

Encore récemment (Juillet 2006) la Ferme–Théâtre de Varembert fut le cadre d’une évocation dramatique et fort spectaculaire de la Révolution Française ! À la baguette un certain Valéry Dekowski.

Ceci pour dire que les forces vives existent dans notre région qui s’intéressent à l’histoire locale et les écrivains ne manquent pas : De Gilles Boulan (auteur des visites théâtralisées de Caen) à Nicolas Sorel, Julie Douard, Valéry Dekowski, Alice Barbier, Jean-Pierre Dupuy… J en passe et des meilleurs !

En réalité, une riche tradition dont a aussi bénéficiée Charlotte Corday existe et a été nourrie par les acteurs locaux, dont ne sont pas absents nos créateurs et réalisateurs cinéma/vidéo locaux. Nul n’est prophète en son pays ! interpellé au téléphone, Jean-Pierre Dupuy rappelait, non sans humour qu’il avait eu l’occasion de tourner avec José Dayan (dont on a pu voir récemment les « Rois Maudits » sur Antenne 2) mais ajoutait-il :
« la CCI nous ignore, et on ne doit s’en prendre qu’à nous-mêmes… voilà bien la preuve patente de notre inorganisation ! Chacun travaille dans son coin ! On se réclame sans cesse des politiques publiques… Et notre CCI ne trouve pas en nous des partenaires fiables et conséquents ! Tout le monde n’a pas l’appétit ou le talent de traiter un sujet historique…Mais l’aurions-nous que nous sommes si inorganisés, si peu attentifs à mettre en valeur nos talents que nous nous retrouvons à côté de la plaque. Encore une fois, il ne s’agit pas de mettre tous les artistes à la même enseigne…Mais il y a là un filon qui mérite d’être exploité… Et si Mr Fouchet fait appel à un « cabinet spécialisé », c’est que nous n’avons pas su lui montrer ni à lui ni à personne d’ailleurs que nous étions en capacité de répondre à sa demande ! Bonne leçon à retenir… Nous voulons créer une chambre des métiers pour structurer et configurer un peu mieux le secteur du spectacle vivant. Nous aurons justement, sans doute besoin d’un vrai dialogue avec des organismes comme le CCI ou autres, pour sortir d’un face à face trop exclusif avec les pouvoirs publics. Sans le remettre en cause, il est impératif que les artistes s’ouvrent sur le privé et prennent conscience qu’en dépit du discours anti ou non marchand, l’aspect commercial de nos activités doit être traité avec le professionnalisme requis ; Voilà ce que je retiens de cette affaire… Elle fait symptôme pour notre aveuglement. Et dans la période de crise qui s’annonce et qui n’épargnera personne, il urge d’être lucide et clairvoyant. Et ne rien négliger pour se serrer les coudes, la survie de beaucoup d’entre nous, en dépend ! »

J’ai le vague souvenir d’un film racontant l’épopée des normands en Sicile, un long métrage ! d’excellente facture signée Claudy Nogent-Pristitto jeune réalisatrice franco-italienne résident à Caen ! J’ai le souvenir tout aussi vif de la passion d’un certain André Guéret (ex-directeur de l’Accan !) pour Guillaume le Conquérant… Une réalisatrice professionnelle… Un producteur tout aussi professionnel… Décidément, sur le terrain, les « opérateurs » existent bel et bien, passionnés du sujet. Reste à accorder les violons pour que la capitale bas-normande fasse entendre sa musique.

Jean Mesnil ACJ
10 février 2009
http://www.cyber-journalistes.org/

Illustration : Tapisserie de Bayeux – DR

Publicités

Filed under: actualités, archives, presse, , , , , , ,

L’imprévisible

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

TWITTER