ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Appel de Joël Hubaut à propos de l’artiste Hervé Leforestier

Allo! Allo! toi, vous , ils….
Je viens de recevoir un S.O.S. aujourd’hui d’Hervé Leforestier.
Hervé Leforestier  est en danger
Hérvé Leforestier à une oeuvre magnifique, son bunker est un trou merveilleusement bourré de ses obcessions.
Il s’acharne dans l’indifférence depuis de nombreuses années. Son lieu est un trésor à préserver absoluement.
Bon, tout l’monde s’en tape.  Il vit comme une taupe allumée dans la  plus grande solitude bien qu’ils soit estimé par quelques personnes.
Les grands travaux d’entretien  des H.L.M.  sont sur le point d’entamer leur rénovation au karcher.
Il va évidement y passer et devoir quitter les lieux.  Son F2 est un collage-relief géant du sol au plafond.  Une folie!  Une oeuvre digne d’être présentée à la maison rouge ou au palais de Tokyo.
Il faudrait une équipe d’archéo délicats pour démonter cette antre avec soin. Tout est incrusté, vissé, collé sur les mur et  les H.L.M. ne vont pas faire dans la dentelle!!!!!!  rénover! rénover!   On voit l’genre quand il vont découvrir ce magnifique chaos dément fabriqué goutte à goutte avec rigueur….  Brrrrrr!
Hervé s’accroche à ses banderilles qu’il a planté depuis 25 ans dans cet appartement quasi insalubre qui est sa boite magique à échelle humaine, une dilatation/expansion de ses centaines de boites qu’il réalise depuis sa sortie des beaux arts de Caen  dans les années 80.  Hervé Leforestier  est un grand artiste de notre région.
Bien que certaines de ses oeuvres soient dans les collection du CNAP, FNAC, FRAC, qu’il ait exposé galerie Lara Vincy à Paris, à la Mauvaise Réputation de Bordeaux ou à  la Granville Galerie,
bien que Le CAC de basse-Normandie lui ai consacré une trés belle expo personnelle dans les annnées 90  avec un super  catalogue, il végète dans son trou
quasi à l’abandon. Il est urgent de faire quelquechose, de lui trouver un nouvel appartement qui ne doit pas coûter une fortune puisqu’il s’agit de loyer modéré. Je pense  à Robert Malaval soudain!!!…
de toute évidence!  là , ça urge! La DRAC devrait lui offrir cet appartement-atelier, il existe bien d’autres solution,  par des achats , par une convention, un contrat, que sais-je  pour qu’un privé, un collectionneur ou bien le FRAC  ou le pôle de je ne sais quoi lui fournisse cet habitacle vierge , qu’il poursuive à nouveau son oeuvre. Qu’une structure officielle se manifeste positivement en sa faveur, pour sauver son oeuvre  , que quelqu’un lui achète tout d’avance ou paye le loyer d’un nouveau lieu ou achète carrément un espace pour qu’il puisse recommencer tout  et surtout dans un premier temps pour d’abord le sauver du rouleau compresseur qui risque de l’achever moralement définitivement…  ca craint!  et je présage de mauvais jours  si rien ne se passe rapidement.
Il faut bien comprendre que les murs, le plafond,  les 3 pièces de son petit appartement de Coutances sont entièrement collées, criblées, remplie en abandance extrème de ses oeuvres proliférantes inouies.  Il faut vite agir. Hervé Leforestier est d’une grande  puissance de motivation mais il est extrèmement fragile.
Y’a plein de solutions,  les structures s’associent ensemble pour résoudre ce problème ou bien une seule prend en charge l’affaire… ou alors un privé, une assoce, que sais-je se charge de cela.
Normalement tout doit être possible.
Que peut faire le conseiller artistique?
Que peux faire la DRAC?
Que peuvent faire  les responsables des arts plastiques de la région?
Qui peut bouger son cul en extrème urgence?
C’est pas le moment d’organiser des réunionnites  de bla bla bla
Il faut du concret immédiat. Une mobilisation-éclair et efficace.
On peut se contacter les uns , les autres en vitesse-lumière…..
Courage  ! On les aura!
Hiouppie!
Joël Hubaut
Réville ,  23 février 2010.
Illustration : Hervé Leforestier, cARTed Series n.210 – août 2006
Publicités

Filed under: actualités, contributions, , , , , ,

L’imprévisible

TWITTER