ADADA

Association de Défense des Artistes et de Développement des Arts

Prenez Date ! 3ème Café citoyen le lundi 16 janvier 2012 à 18h, avec la question de la culture et de la crise: quels vœux peut-on formuler pour la culture en 2012 ?

Vous souhaitez en savoir plus sur le Café citoyen ?
Visitez le site dédié à cette adresse

NB : Le compte-rendu du 3ème café est consultable en ligne en cliquant sur ce lien

Publicités

Filed under: actualités

Joyeuses fêtes !

Adada souhaite, en cette période de crise, de joyeuses fêtes à tous les artistes et techniciens comme à tous les citoyens. Avec « fêtes » nous pensons que le plus beau cadeau que l’on puisse s’offrir c’est d’abord celui de s’offrir à l’autre. De lui accorder de son temps. D’être attentif au don de soi. Ce que faisant on s’accorde aussi à soi-même, sans doute le plus beau des cadeaux. Mais puisque trêve des confiseurs il y a, accordez-vous la joie comme vous
l’entendez… Nous n’avons pas de leçon à donner, juste : une modeste et amicale contribution.

Nous évoquerons, ici, en vrac, au petit bonheur la chance, quelques raisons de nous réjouir. Par exemple : Ce fut annoncé à la Corepse(1) ce 16 Décembre dernier, par les représentants du Conseil Régional. Ce dernier va mettre en place une première vague de conventionnements pour les structures indépendantes ! Nous attendions cette heureuse nouvelle depuis 3 ans ! Pourquoi heureuse ? Parce que cela va consolider et conforter financièrement les structures dans leur travail prospectif et donc, à très court terme, favoriser l’emploi ! Qui s’en plaindrait dans la période actuelle ? C’est un ballon d’oxygène ! Joyeux Noël !

Ce qui est vrai des structures de création, ne l’est pas moins des associations en général : et tout le secteur associatif serait sérieusement « boosté » par des contrats d’objectifs triennaux, à commencer par Adada. Voilà, on se souhaite aussi à nous-même : un joyeux Noël !
Autre annonce, la mise en place d’une ligne « laboratoire »… toujours par le Conseil Régional. Là encore c’est, quoique une mesure très discrète, un stimulant pour la bonne santé des entreprises du secteur culturel. C’est un dispositif qui, comme le conventionnement, peut concourir à une meilleure professionnalisation des indépendants ! Pouvoir mieux travailler !

Le secteur est confronté à un grave problème de régulation : poser le problème positivement et c’est ce à quoi veut concourir Adada ; c’est mettre l’accent sur la professionnalisation ; l’encourager et la stimuler. Voilà pourquoi nous relevons, avec bonheur, les deux petites annonces évoquées ci dessus ! Il s’agit de signes et beaucoup reste à faire… Mais c’est bon à prendre quand les occasions de se réjouir se font rares. Et puis il y a les signes que nous nous accordons à nous-mêmes ; comment les acteurs que nous sommes, prennent leurs responsabilités. Avoir l’appétit d’être aimé c’est une chose, faire le nécessaire pour que ce soit possible, c’en est une autre ! Aides-toi et le ciel t’aidera !
Donc ! Qu’un groupe de travail de plasticiens soit actuellement, en train de se mettre en place ! C’est bravo à leurs initiateurs !
Que le collectif Danse de Basse-Normandie interpelle DRAC, Ministre et la puissance publique : C’est bravo et que vive la co-construction des politiques publiques ! Que l’on sente les premiers frémissements d’une réflexion collective et pragmatique sur la création d’un lieu alternatif à Caen ? C’est bravo à ceux qui n’ont pas attendu ce signe pour s’emparer du problème et vivre concrètement des aventures solidaires !
Et que certains dépassent les clivages usuels pour de nouveaux horizons de solidarité ? C’est encore et toujours bravo …
Voilà, les signes existent qui nous exhortent à aller de l’avant. Ils sont le plus souvent, pour ne pas dire toujours, marqués du sceau de la solidarité !
Faites qu’avec l’adada ou sans, cette solidarité soit une donnée constante de vos activités et que se battre pour le meilleur reste, en tout état de cause, une joyeuse entreprise.

JP Dupuy

(1) Corepse. Pour ceux qui ne le sauraient pas : la Corepse est un outil de travail et de concertation réuni à l’initiative de la DRAC. Elle rassemble l’ensemble des acteurs, public, institutionnel et indépendants du spectacle vivant et enregistré de la Région.

Filed under: actualités, coup de coeur, documents

L’imprévisible

  • Les agendas de L’Imprévisible devraient réglementairement savoir se faire oublier d’ici à 2024. Bonnes années quand même. 2 weeks ago
  • journée des lendemains 2 weeks ago
  • journée de l’annulation de dernière minute 2 weeks ago
  • journée de l’emploi du temps 2 weeks ago
  • journée du droit d’inventaire 2 weeks ago

TWITTER